Interview Sarah de Vilmorin – Chargée de Mécénat Solidaire au sein de la Fondation Société Générale

Interview Sarah de Vilmorin – Chargée de Mécénat Solidaire au sein de la Fondation Société Générale

« Ce partenariat avec Ulule nous permet également de faire la connaissance de porteurs de projets locaux à fort impact social qui n’auraient pas nécessairement pensé à faire appel à notre Fondation pour un soutien.« 

Ulule et la fondation Société Générale ont lancé le dispositif d’accompagnement « Agissons Ensemble pour l’Insertion Professionnelle » permettant de soutenir des structures associatives ou d’utilité sociale en faveur de l’insertion.

1 – Si vous deviez définir l’insertion professionnelle que diriez-vous ? 

L’insertion professionnelle est un domaine extrêmement large, qui revêt de nombreuses formes. Il s’agit d’accompagner des personnes en difficulté, de par leur catégorie sociale, leur parcours, leur situation économique, leur origine, leur contexte personnel, vers l’obtention d’une place dans la société notamment via un emploi durable. L’emploi est donc perçu comme un levier d’inclusion stable et réussi et non comme une finalité. En effet, l’insertion professionnelle c’est également de la formation, des conseils d’orientation et de requalification, l’apprentissage des codes du monde du travail, etc. 

Cet accompagnement remet l’individu au centre des préoccupations et assure son épanouissement. Nous avons la conviction que l’objectif de l’insertion professionnelle est alors double. D’une part il s’agit d’un levier puissant permettant à chacun de trouver sa place dans notre société, d’autre part, elle contribue à l’émergence d’innovations sociales. 

2- Comment la fondation Société Générale s’impose comme un acteur du changement et quelle est sa mission sociétale première ? 

La Fondation d’entreprise Société Générale agit, depuis bientôt 15 ans, sur des sujets fondamentaux au croisement de la solidarité, de l’innovation sociale et de l’économie sociale.  

Elle est au carrefour des évolutions sociétales en France et dans les pays d’implantation du Groupe Société Générale où elle agit, notamment en Afrique avec son programme dédié exclusivement à ce continent. Elle est un acteur du changement par le financement de plus de 1 000 projets depuis sa création, par le mécénat de compétences qu’elle offre à des structures naissantes, par l’implication des filiales du Groupe partout dans le monde… la Fondation permet ainsi la création de dynamiques positives et de synergies entre plusieurs secteurs.

3- Quelle est l’origine de la fondation Société Générale ? Pourquoi avoir fait le choix de la créer ?

L’insertion, notamment professionnelle, représente pour la Société Générale un enjeu mais surtout une responsabilité portée par l’entreprise, en tant que Banque, employeur et mécène. C’est pour cette raison que la Fondation intervient en faveur de l’insertion professionnelle, depuis sa création en 2006, notamment en soutenant des projets d’aide à l’entrée des jeunes dans la vie active. En 2015, la Fondation d’entreprise Société Générale pour la Solidarité étend son champ d’intervention à l’éducation et choisit notamment de soutenir des projets utilisant le sport et la pratique culturelle comme vecteurs d’insertion. Sa création et son évolution reflètent les valeurs du Groupe et sa responsabilité en tant qu’acteur de la société civile.

4- Quelles sont selon vous les grands enjeux des actions mises en place pour favoriser l’insertion professionnelle ?

Aujourd’hui, les grands enjeux des actions mises en place sont de plusieurs ordres. 

Tout d’abord, et de façon très pragmatique, il y a l’enjeu du financement. Les projets regorgent d’innovations et de modèles économiques nouveaux pour assurer la pérennité de leurs actions. Cette dimension a souvent un coût, et la baisse des subventions publiques entraîne un rôle accru de la société civile.

En découle l’enjeu de pérennité : l’insertion professionnelle s’inscrit dans la durée, il faut donc penser sur le long terme la formation et la qualification professionnelle pour éviter de nouvelles formes de précarité et garantir une insertion durable.

Finalement, les actions doivent constamment s’adapter aux enjeux sociétaux et à l’émergence de nouveaux secteurs d’emploi. De nombreux acteurs associatifs ont ainsi saisi ces nouvelles opportunités et s’en servent comme leviers d’insertion pour des publics encore traditionnellement éloignés de ces secteurs d’activités.

5- Quel est l’élément différenciant de votre fondation d’entreprise ?

La création d’un département de la Citoyenneté au sein du Groupe Société Générale permet de gérer la vie de la Fondation tout en stimulant l’engagement solidaire de milliers de collaborateurs. Une structure associative soutenue par la Fondation peut ainsi bénéficier d’un accompagnement complet : un mécénat financier avec le soutien offert par la Fondation et l’accompagnement de son équipe, mais aussi du mécénat de compétences par les collaborateurs du Groupe. Les besoins de l’association sont au cœur de nos préoccupations et notre accompagnement se fait exclusivement en fonction de ces derniers. Cela permet ainsi de valoriser les projets et non leur financement.

6- Pourriez-vous nous expliquer en quoi consiste votre partenariat avec Ulule et nous dire ce qui vous a séduit dans le dispositif d’engagement avec Ulule ?

La Fondation Société Générale s’est associée à Ulule début 2019 pour développer un programme de soutien destiné aux associations dont les besoins de financement en France sont inférieurs ou égaux à 10 000 euros. 

L’objectif de ce programme est de pouvoir apporter un soutien multi-dimensionnel à de plus petites structures : 

  • en abondant leurs campagnes de financement participatif dès lors que leurs actions entrent dans nos champs d’intervention
  • en leur permettant de bénéficier de l’accompagnement des équipes Ulule dans la réalisation de leurs campagnes
  • en assurant la mise en valeur de leurs actions et compétences lors de soirées événementielles, les Pitch Pitch

7- Quelle est la valeur ajoutée de cet appel à projet ?

Contrairement aux appels à projets “classiques” menés par la Fondation Société Générale trois fois par an, le dispositif “Agissons ensemble pour l’insertion professionnelle” est ouvert tout au long de l’année pour répondre aux besoins de financement immédiats des associations. 

Ce partenariat avec Ulule nous permet également de faire la connaissance de porteurs de projets locaux à fort impact social qui n’auraient pas nécessairement pensé à faire appel à notre Fondation pour un soutien.

8- Quels projets vous ont le plus inspiré ?

L’an dernier, nous avons soutenu la création de la StartUp Adventura impulsée par la Ruche Saint-Germain-en-Laye. Ce projet permet à 12 personnes éloignées de l’emploi de venir concrétiser leurs idées entrepreneuriales. 

Nous avons, non seulement, accompagné l’éclosion d’un projet très engagé pour la remise à l’emploi de publics fragiles sur le territoire mais également noué des liens avec La Ruche, qui nous mèneront sans doute à d’autres projets !

Plus récemment, conscients des effets que le Coronavirus et le confinement ont sur les élèves les plus fragiles, nous avons été fiers de soutenir le projet ‘Une tablette pour tous’ porté par La Dictée pour Tous. Cette campagne de financement consiste à venir en aide aux foyers en précarité numérique pour les équiper d’une tablette ou d’un ordinateur afin d’assurer la continuité pédagogique de leurs enfants.

9- Quel est le bilan du partenariat aujourd’hui ? Et quelle sera la suite selon vous ? 

Le bilan de ce partenariat est, selon nous, très positif. Il permet en effet de rendre plus perméables deux mondes : le monde institutionnel de l’entreprise et celui de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) dont le véritable trait d’union est la Fondation.

🙌 Pour retrouver les actions de la Fondation : fondationsocietegenerale.ulule.com

🙌 Pour mener votre dispositif d’accompagnement, contactez-nous !

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *