Quand les tiny houses voient grand !

Quand les tiny houses voient grand !

La généralisation du télétravail pousse les Français·e·s à réinvestir leur intérieur pour l’adapter à leurs nouveaux besoins. 

En parallèle, l’annonce du confinement début 2020 a entraîné le départ de 1,5 million d’habitant·e·s vers leur département d’origine et 11% des parisien·ne·s intra-muros auraient quitté la capitale lors de la mise en place de mesures de restriction. 

Si la crise sanitaire n’a pas entraîné un mouvement massif d’exode urbain, une volonté de se reconnecter à la nature et de reconsidérer l’espace rural est fortement exprimée par les citadin·e·s. En effet, 36% des parisien·ne·s envisagent de quitter leur lieu de vie pour se rapprocher de la nature et des grands espaces (étude La Fabrique de la Cité, 2020). 

Cette tendance « Slow Life » est notamment illustrée par le succès et la multiplication de Tiny House, petites maisons écologiques aisément déplaçables qui prônent la sobriété et la simplicité volontaire. Ces micromaisons basse consommation ou à énergie positive sont notamment plébiscitées par des jeunes urbain·e·s en recherche d’évasion et de sens pour oublier le superflu et se concentrer sur l’essentiel.

Sur Ulule, nous avons vu émerger ces nombreuses innovations dans le domaine de l’éco-construction qui ont pour objectif de sensibiliser le grand public à l’impact du secteur de l’habitat sur l’environnement et de redonner à la nature ses droits.

Bucoli, l’habitat touristique en milieu sauvage

Le tourisme de masse a largement entraîné la construction d’habitations en béton. L’urgence de se reconnecter à la nature a poussé Louis et Marc à construire en 4 mois, à partir de matériaux soigneusement sélectionnés, Bucoli, une tiny house entièrement autonome.

Bucoli, micromaison à impact neutre sur l’environnement, repense l’habitat touristique pour des séjours tout confort en pleine nature à 2h15 de Paris. 

Parenthèse, la micromaison qui invite à se concentrer pleinement sur son équilibre de vie

Samantha et Antoine proposent une escapade au cœur de la forêt d’Orléans au sein de tiny houses durables personnalisées par des artistes-auteur·ice·s et à destination d’une clientèle en quête de ressourcement.

Créer un espace de dialogue entre la nature et l’habitat est au cœur de l’ADN de Parenthèse qui prône un mode de vie minimaliste.

Slow Tiny Tour, l’habitat alternatif qui sensibilise les citoyens

Fanny a créé le Slow Tiny Tour, un tour de France à bord d’une tiny house pour sensibiliser la population à la transition écologique. En partant du constat que le secteur du bâtiment représente 42% de l’énergie française et 80% de nos déchets cachés par personne par an, la tiny house est l’une des solutions qui présente des avantages énergétiques. Cette tiny house a ainsi vocation à devenir un lieu d’échanges pédagogiques ouverts à tou·te·s pour sensibiliser à la réduction de notre impact carbone et promouvoir l’habitat alternatif.

La multiplication de ces innovations éco-construites est-elle alors uniquement provoquée par la généralisation du télétravail et cette tendance marque-t-elle le passage vers une vie plus nomade ?

🌳 Pour retrouver ces porteuses de projets Bucoli, Slow Tiny Tour, Parenthèse

🌳 Engagez-vous et lancez votre appel à projetsvotre channel dédiée ou vos soirées Pitch Pitch

Retrouvez notre dernier article :