Les projets à impact financés sur Ulule, nouvel attrait des investisseurs ?

Les projets à impact financés sur Ulule, nouvel attrait des investisseurs ?

Crédit photo : @gottheillustration

Si les termes qui caractérisent l’investissement à impact sont nombreux et intègrent régulièrement la notion “for good”, l’impact investing peut se définir, selon le média Novethic, comme “les investissements faits dans les entreprises, les organisations et les fonds avec l’intention de générer des impacts environnementaux et sociaux en même temps qu’un rendement financier”. 

Cette “nouvelle lubie des investisseurs”, comme précisé par le média l’ADN, prend de l’ampleur et les critères environnementaux et sociaux sont plus que jamais pris en considération dans le choix des entreprises financées. Pour illustrer cette tendance, en 2019, d’après l’Association Française de la Gestion Financières, les encours de l’investissement socialement responsable (ISR) ont fait un bond de 32% et, selon le média Allnews, la majorité des investisseurs (82%) estiment avoir une certaine responsabilité envers le soutien d’initiatives environnementales et sociales à l’échelle mondiale. 

Cette tendance est d’autant plus visible en Asie puisqu’en novembre 2019, le cabinet Bain & Company affirme que 56% des investissements privés du premier semestre (contre 30% il y a deux ans) l’ont été au profit de projets dont les modèles économiques contribuent à une amélioration sociale ou environnementale pour les populations concernées (source Forbes).

Ce mouvement fait également son nid en Europe et une enquête récente de l’entreprise d’investissement international, Atomico, met en lumière les 4 milliards de dollars investis en 2019 dans des startups européennes à impact écologique et social (soit plus du double du montant de l’année passée). 

Parmi l’essor des structures participant à la dynamique de l’investissement à impact, les plateformes de crowdfunding et plus spécifiquement Ulule occupe une place clef pour un impact plus profond.

Ulule, incubateur de projets à impact en pleine croissance

Parmi les formes de financement connues du grand public, le financement participatif a le vent en poupe.

Depuis quelques années, investisseurs, porteurs de projets et contributeurs se laissent séduire par la transparence de ce modèle économique et sa facilité d’utilisation.

Le baromètre du crowdfunding observe, en ce sens, une forte augmentation de 34% des volumes collectés au premier semestre 2020 en comparaison avec ceux du S1 2019. 

Cette croissance s’explique par deux facteurs que sont « la frilosité des investisseurs et la sélectivité des banques » selon le média Maddyness.

Test & Learn ou comment investir dans des initiatives à succès

Les porteurs de projets qui se financent sur Ulule cherchent à lever des fonds pour financer leurs initiatives mais pas uniquement. 

Ces derniers se lancent également dans l’optique de tester leur projet et valider et/ou invalider leur concept auprès d’une large communauté de 3 millions de membres. 

Ce mécanisme de Test & Learn profitent aux porteurs de projets qui crédibilisent la qualité et l’intérêt de leurs projets sur un marché donné avant de le présenter aux investisseurs.

« La foule ne s’enrichit pas mais enrichit le projet ! »

Au delà de l’impact que peuvent générer ces projets, les créateurs sur Ulule lancent des PoC (Proof of Concept) qui permettent de démontrer qu’au delà de l’initiative lancée, aussi intéressante qu’elle soit, elle répond avant tout à une vraie attente et rassemble une communauté de early adopters. 

Ce travail de sélection effectué par la foule et plus particulièrement par une communauté engagée et réceptive, permet aux investisseurs de définir rapidement un éventail d’entreprises à soutenir et financer

« Le crowdfunding facilite l’accès des investisseurs à des projets… le crowdfunding est par essence communautaire, on élargit juste la base de la communauté ».

Multiplication des fonds d’investissement qui se structurent autour de l’impact

Selon l’ADN, les services financiers ont pour priorité de traiter d’un même geste les risques d’effondrement financer, écologique et social.

Cette mission est prise en compte depuis quelques années par les fonds d’investissement à impact, qui, ne cessent de fleurir selon Carenews.

En 2019, l’Association des investisseurs pour la croissance, France Invest, saluait le montant d’actifs dédiés à l’investissement à impact très significatif et en forte croissance avec l’arrivée régulière de nouveaux investisseurs. Dans son étude menée en 2018 auprès des membres de la Commission IMPACT, en France, les fonds sous gestion dédiés à l’investissement à impact atteignaient 1,6 milliard d’euros et l’environnement (78%) et l’emploi inclusif (74%) sont les premiers impacts recherchés.

Au delà de l’investissement à impact, c’est aussi l’occasion pour les entreprises d’accompagner des projets en interne comme en externe avant une potentielle levée de fonds si ces derniers rencontrent l’adhésion de leur public. 

🌿 Pour en savoir plus sur Nos belles histoires

🌿 Engagez-vous et lancez votre appel à projetsvotre channel dédiée ou vos soirées Pitch Pitch

🌿 Pour télécharger notre dernier Carnet de Tendances 

Pour retrouver notre dernier article

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *