Les entreprises qui s’engagent pour l’océan

Les entreprises qui s’engagent pour l’océan

Copyright : @alexstrohl

Les Objectifs de Développement Durable définissent les priorités et aspirations mondiales en matière de développement durable d’ici 2030.

Selon le média en ligne l’ADN, en France, seules 21% des entreprises ont relayé des indicateurs pertinents relatifs aux ODD et ce notamment pour l’ODD 14 “Vie Aquatique”. Or, plus de 3 milliards de personnes dépendent de la biodiversité marine pour subvenir à leurs besoins et 80% des déchets présents dans l’océan proviennent de la terre. 

Dans ce contexte, les entreprises ont un important rôle à jouer pour repenser leurs systèmes de production, leur gestion des déchets ou autres actions permettant de relever les défis auxquels le monde est confronté. 

Zoom sur 5 entreprises qui s’engagent pour l’océan.

#1 Veolia x Ulule

En 2019, lors de la conférence internationale “Our Ocean” à Oslo, Veolia présentait ses engagements en matière de protection de l’environnement. En avril de la même année, Veolia participait au projet STOP Ocean Plastic pour endiguer la pollution marine en Asie du Sud-Est, zone géographique qui compte plus de la moitié des déchets plastiques déversés dans les océans. Pour faire émerger une économie circulaire autour du plastique, Veolia a formulé des recommandations autour de la planification des choix techniques de collecte et de tri, mais également sur les modes de recyclage à privilégier

En 2020, face au défi environnemental, Veolia et Ulule ont lancé l’opération Make it Green pour accompagner les porteurs de projets qui contribuent à ressourcer la planète en favorisant l’économie circulaire, en restaurant la biodiversité et en luttant contre le dérèglement climatique. 

#2 RTE x Surfrider

L’opérateur du réseau de transport de l’électricité, RTE, se mobilise aux côtés d’Ulule au sein de son programme Mes Projets Territoriaux pour soutenir des projets qui participent au développement des territoires traversés par ses ouvrages aériens. 

RTE poursuit ses engagements et, depuis 2018, collabore avec l’association Surfrider, qui, participe aux phases de concertation des projets de raccordement d’éoliennes en mer pour un impact moindre sur l’écosystème marin. En parallèle, en interne, cette ONG apporte un rôle de consultant en proposant des solutions permettant de diminuer les déchets plastiques au sein des bureaux du siège.  

#3 Nomads Surfing x Sea2See

Le matériel de pêche abandonné représente aujourd’hui 10% du plastique trouvé en mer et 70% des macro déchets flottant à la surface.

Dans un environnement complexe et en pleine évolution, Nomads Surfing ambitionne de devenir la première entreprise française de surf à proposer un produit entièrement réalisé à partir de filets de pêche et ayant une dimension environnementale forte. En septembre, la dérive Nomads Surfing verra le jour lors du lancement d’une campagne de financement sur Ulule.

En accord avec les principes de l’économie circulaire, cet aileron Made in France contiendra 70% de nylon recyclé, provenant des 27 ports d’Espagne où sont régulièrement collectés les déchets plastiques, et 30% de fibre de verre pour en assurer la rigidité.

5% des ventes sont régulièrement reversés à des associations de préservation des océans et en partenariat avec Sea2See, Nomads Surfing souhaite commercialiser ces dérives de surf recyclées à prix abordables.

#4 Act for Ocean by BNP Paribas

Grâce au label Act for Impact, visant à favoriser l’émergence de projets innovants sur Ulule, BNP Paribas a participé à soutenir l’innovation de “l’économie bleue”.

En 2019, cette banque de référence a soutenu les baskets qui sauvent la mer méditerranée, Corail. Et en 2020, le déodorant Bleu Océan dont le bouchon est entièrement conçu à partir de filets de pêche, à l’origine de la mort de nombreux êtres marins, a été sélectionné pour être soutenu par ce dispositif d’accompagnement.

Après Act for Impact, BNP Paribas a lancé Act for Ocean aux côtés du fonds de dotation Pure Ocean qui vise à mobiliser entreprises et institutions pour la protection des écosystèmes fragiles via l’innovation en lien avec la biodiversité marine.

#5 Seefoodia x So good

Seefoodia, acteur spécialisé dans la distribution et la vente de produits de la mer, s’engage pour la pêche durable et la préservation des ressources marines.

Après avoir constaté le manque de ponts entre chercheurs, acteurs de l’industrie et le grand public, David Sussmann, dirigeant de la PME Seefoodia, a créé l’association Pure Ocean. Sa mission est d’associer innovation et préservation de l’environnement en soutenant des projets portés par des structures d’intérêt général, en favorisant les échanges et en sensibilisant les différents acteurs.

David Sussmann agit chaque jour pour la biodiversité marine et c’est pour cela que la PME Seafoodia s’est engagée aux côtés de So good en abonnant l’ensemble de sa communauté (fournisseurs, clients, équipe, etc.)

🌊 Pour découvrir les programmes d’accompagnement : Act for Impact de BNP Paribas, Make it Green de Veolia, Mes Projets Territoriaux de RTE.

🌊 Engagez-vous et lancez votre appel à projetsvotre channel dédiée ou vos soirées Pitch Pitch

La belle histoire à lire :

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *