Fashion Week : la mode responsable monte sur le podium

Fashion Week : la mode responsable monte sur le podium

L’industrie de la mode est l’une des plus polluantes de la planète. Le sait-on ? 7000 litres d’eau sont nécessaires à la production d’un jean, 4% de l’eau potable disponible dans le monde est utilisée pour produire nos vêtements et 26% des pesticides sont utilisés pour la culture du coton

Si les Fashion Week se placent souvent sous le signe de la surproduction, quelques exemples tendent à démontrer les avancées du secteur en faveur de l’environnement.

En 2019, le Swedish Fashion Council annulait sa Fashion Week pour des raisons écologiques. La même année, le jardin artificiel de 164 arbres utilisé par Dior pour son défilé, a été replanté en région parisienne et au cœur de la capitale. Pour sa collection printemps-été 2020, Marine Serre place l’upcycling au centre de son processus créatif, entièrement illustré au sein de sa série Regenerated, et donne une seconde vie haut de gamme aux vieux vêtements. En 2021, la maison Chloé prend elle aussi des engagements environnementaux forts et propose une collection quatre fois plus durable que l’an passé.

Cette année, l’hôte du podcast « Nouveau Modèle », Chloé Cohen et plusieurs créatrices françaises lancent la première Paris Fashion Week Responsable. Pour mieux comprendre les attentes des Français et Françaises envers cette industrie, ces créatrices ont mené aux côtés de l’IFOP un sondage auprès d’un échantillon de 1 020 personnes, représentatif de la population française. En découle, une forte volonté d’ancrer les projets de mode sur le territoire français. 92% des répondants pensent que le gouvernement devrait davantage s’investir pour soutenir le Made in France et les entreprises qui œuvrent pour des productions durables et éthiques. 

Si partout des initiatives se développent comme l’illustre le plus grand accélérateur de transition écologique dédié à la filière mode et luxe en Europe, la Caserne, Ulule se positionne également comme révélateur de tendances. Ce sont des marques pionnières comme 1083 à l’origine du jean infini, premier jean recyclable à l’infini ou encore Arusha, la basket éternelle; qui permettent d’impulser l’émergence d’un véritable mouvement porté par des créateurs et créatrices engagé·e·s. 

DEMOCRATEE pour démocratiser la mode responsable

Pour en finir avec la Fast Fashion, Hopaal marque indépendante depuis 4 ans, a créé DemocraTee, le premier t-shirt recyclé, fabriqué en France et vendu à prix coûtant.

Ce vêtement intemporel vise à démocratiser la mode responsable en la rendant accessible à tou·te·s et en prenant le contrepied des méthodes employées par la Fast Fashion. Ainsi Hopaal fabrique en France, utilise des matières recyclées et biologiques, travaille avec un atelier de réinsertion de personnes en situation de handicap et produit à la demande. 

Pour répondre à un besoin plutôt que d’en créer un, les fondateurs prennent des décisions radicales (interdiction d’utiliser des sacs en plastique, fabrication à moins de 1000km de leur atelier à Biarritz, utilisation du coton biologique).

ZETA l’incontournable mode durable

La basket est aujourd’hui l’incontournable de toutes les générations et en 2019 près de 15 milliards de paires ont été produites à travers le monde.

Lorsque Laure a lancé sa propre paire, Zeta, sa mission n’était pas de créer une nouvelle matière ou de recourir à des ressources naturelles déjà limitées, mais bien d’utiliser ce que l’on possède déjà.

En récupérant des déchets de la production vinicole, des bouchons en liège recyclés, des plastiques présents dans la mer Méditerranée et des chutes de caoutchouc recyclé, tout a été pensé pour limiter au maximum le gaspillage lié à l’industrie de la mode.

LES HIRONDELLES le vestiaire écoresponsable

Chaque année, la production textile industrielle génère des rebuts dont le nombre, en France, est estimé à 4 millions de mètres de tissus.

Claire, Clarisse et Claire ont alors imaginé, Les Hirondelles, un vestiaire intemporel conçu à partir de 3000m de chutes de tissus revalorisées. En plus d’exploiter les ressources disponibles, les 3 fondatrices ont fait le choix de fabriquer en France, pour minimiser leur empreinte carbone.

👖 Pour retrouver ces porteur·se·s de projets DemocrateeZeta, Les Hirondelles

👖 Pour retrouver nos derniers dispositifs imaginés avec des marques : Aigle Positive Impact, Maif Sport Planète, #Ducôtédesparents

👖 Engagez-vous et lancez votre appel à projetsvotre channel dédiée ou vos soirées Pitch Pitch

Retrouvez notre dernier article :