Des initiatives pour garder la frite

Des initiatives pour garder la frite

Crédit photo : @flickr

En 2020, et pour la seconde fois, le confinement pose la question du devenir des denrées alimentaires. Si la crise sanitaire a reconnecté de nombreux français à l’alimentation, elle a aussi accentué les problématiques liées aux stocks et aux pertes alimentaires.

Pour faire face au défi de taille, aussi bien écologique (20 à 30 kg d’aliments sont jetés par personne par an en France selon l’Ademe) qu’économique (le gaspillage coûte 16 milliards d’euros par an), qu’est le gaspillage alimentaire, certains commerçant se sont tournés vers des solutions alternatives (ventes à prix coûtants, dons à des associations,  click & collect, etc.) tandis que d’autres acteurs ont préféré fermer plutôt que d’avoir recours aux plateformes de livraison. Commission élevée et absence du service client ont même poussé ces-derniers à s’exprimer derrière le mouvement #delivereznoo.

Plus globalement, les mesures sanitaires ont fortement perturbé les circuits dont les stocks ne cessent de s’accumuler. Si de nombreux fournisseurs, agriculteurs et distributeurs comptaient sur une relance économique forte en fin d’année pour réduire ces stocks d’invendus, la réalité est toute autre.

La pomme de terre se classe même en tête de la liste puisque les frites ont déserté les terrasses; fermeture des 200 000 cafés et restaurants en France oblige. L’enjeu est de taille pour les agriculteurs qui, selon le média Le Figaro, perçoivent une baisse de revenus de 7% pour une surproduction de 1%. 

Parmi nos 3000 projets Food financés sur Ulule, nous avons souhaité mettre en lumière 2 initiatives qui agissent concrètement en valorisant à merveille les invendus alimentaires. 

#1 NOFILTER, les jus naturellement militants

En 2019, NoFilter se finançait sur Ulule dans l’optique de s’engager auprès des agriculteurs français en les accompagnant dans leur transition écologique.

Aujourd’hui, cette entreprise de jus militants souhaite, plus que jamais, soutenir les agriculteurs via une campagne de communication à destination des consommateurs et enseignes de la grande distribution pour inviter le plus grand nombre à se montrer solidaire.

Suite à cette initiative et pour faire face à un manque de débouchés lié à la crise sanitaire, de nombreux agriculteurs se sont tournés vers NoFilter pour trouver une solution permettant de valoriser leurs invendus.

L’équipe a rapidement répondu présent en achetant une partie de leurs récoltes pour organiser deux nouvelles productions de jus (carottes et pommes).

#2 LA MICHE, la bière labellisée Act for Impact qui n’en perd pas une miette

En partant du constat que le pain est un produit ultra frais et que les boulangers ont peu recours à des solutions de revalorisation des pains invendus, Romain et Camille ont imaginé la Miche, une bière artisanale anti-gaspi 100% française et produite en circuit court.

En plus de rendre hommage au savoir-faire boulanger, la Miche apporte une solution durable aux problématiques de gaspillage alimentaire, d’autant plus nécessaire en 2020.

L’atteinte de 1 087% de leur campagne de financement sur Ulule et le soutien de BNP Paribas leur ont déjà permis de collecter 150kg de pain. Alors… à votre santé et à celle de la planète !

🥔 Retrouvez nos articles autour du secteur agroalimentaire : l’interview de David Garbous & Les 5 femmes de la Foodtech à suivre

🥔 Engagez-vous et lancez votre appel à projetsvotre channel dédiée ou vos soirées Pitch Pitch Live

🥔 Pour télécharger notre dernier Carnet de Tendances 

Retrouvez notre dernier article :

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *